Le journal RH Mon CDI

Qu’est ce qu’une entreprise libérée ?

12 avril 2019

De nombreux travailleurs sont soumis à des pressions sans que le chef d’entreprise ne soit au courant des contraintes qu’ils rencontrent au cours de l’exécution des tâches. Cette situation risque généralement d’entraîner une baisse de la motivation des salariés. Lorsque les bénéfices de l’entreprise tendent à chuter, notamment à cause d’une baisse de rendement, il convient de reconsidérer l’organisation de la structure. Le changement peut s’appuyer sur le management théorisé, basé sur la décision des employés : « entreprise libérée ».

Définition de l’entreprise libérée

L’entreprise libérée est un concept développé par Brian Carney et Isaac Getz. Ces deux personnes ont écrit un livre intitulé « Liberté et Cie » qui se résume par le fait que l’autonomie des employés est favorable au bon fonctionnement de l’entreprise.

https://www.youtube.com/watch?v=ZrAFpPbz7O4

Il est fondé sur la liberté des travailleurs à prendre la décision pour la réussite de l’entreprise. La prise d’une initiative pour mieux diriger la société vers le succès exclut la holacratie, appelée également « hiérarchie ». En d’autres termes, le choix de prendre une mesure managériale n’appartient plus à un petit nombre de personnes haut placées.

Immergés totalement dans leur environnement de travail, les salariés expérimentés maîtrisent parfaitement les points forts et les contraintes de l’entreprise. Ils ont alors le plein droit d'entreprendre les affaires pour sortir la société des difficultés.

Organisation au sein d’une entreprise libérée

Une organisation structurelle classique comprend un dirigeant à la tête. Il détient le pouvoir de mettre en place un indicateur de performance clé. Il s’occupe également de la répartition des branches : recherche de clients, communication, marketing et développement productif. Les décisions stratégiques concernant le développement de l’entreprise lui appartiennent.

Au sein d’une entreprise libérée, chaque salarié a le droit de communiquer ses idées. La structure comprend un représentant des employés autorisé à partager et à recueillir les suggestions dans chaque département. À savoir que dans une entreprise libérée, l’humain est au centre des préoccupations.

Ce modèle de fonctionnement optimise grandement la motivation des collaborateurs quelle que soit la hiérarchie en question. Les fondateurs du concept se réfèrent à une formule simple pour synthétiser ce type de structure. Il s’agit de l’addition de la liberté à la responsabilité pour donner la combinaison du bonheur et de la performance.

Exemples d’entreprises libérées

Il existe quelques sociétés qui ont stagné, ou ont vu le déclin de leurs chiffres d’affaires dû une organisation trop stricte. Ayant vu le succès de plusieurs boîtes appliquant le système de l’entreprise libérée, elles ont décidé de suivre le modèle.

Les critiques de l’entreprise libérée

Comme tout système managérial, l’entreprise libérée n’échappe pas aux critiques. On peut par exemple entendre que ce système nie l’utilité des fonctions d’encadrement de proximité, ou bien que ce modèle représente une certaine forme de servitude des salariés envers les salariés.

L’intégration de l’ensemble des salariés peut également conduire à une perte de temps de la prise de certaines décisions.

Jet Pence, Responsable Marketing

Votre entreprise travaille avec des intérims et des CDD ?

Découvrez comment la loi "Choisir son avenir professionnel" de 2018 peut vous apporter la même souplesse que l'intérim, pour des missions allant jusqu'à 5 ans.

En savoir plus