Le journal RH Mon CDI

Télétravail : avantages et inconvénients à connaître

4 avril 2019

Horaire flexible, moins de contraintes et mobilité tels sont les termes qui peuvent résumer le télétravail ou travail à distance. Mais en pratique, est ce réellement le cas ? Le télétravail ne referme-il que des avantages où il pourrait aussi avoir ses inconvénients ?

Ce qu’il faut savoir sur le fonctionnement du télétravail

Historiquement, le télétravail a été inventé en 1950 par Norbert Wiener qui est un brillant mathématicien. Rendu possible grâce au développement de la NTIC, depuis 2000, le travail à distance a considérablement connu un boom surtout dans les pays développés tels les USA et l’Europe.

Concernant la France en particulier, de 2000 à 2010, le nombre des télétravailleurs a connu une croissance de 6,3% sur l’ensemble des salariés qui travaillent à temps plein pour une entreprise.  Actuellement, il est environ de 17% ce qui représente un essor incroyable.

Les avantages télétravail

Pour le salarié, le télétravail lui permet de supprimer les contraintes liées à la mobilité. De ce fait, il pourrait postuler à un poste en télétravail peu importe où il se trouve (en France qu’à l’étranger). Le travail à distance lui offre également l’occasion de diminuer ses dépenses en matière de transport et lui déleste du stress relatif aux trafics routier.

Côté gestion du travail, il pourrait jouir d’un planning plus souple et pourrait réaliser ses missions  de manière efficace suivant les horaires qu’il souhaite. En conséquence, il jouit de la possibilité de faire d’innombrable chose comme réaliser des projets personnels ou se pencher un peu plus sur sa vie personnelle et familiale.  

Sur le plan évolution maintenant, le télétravail reste aujourd’hui le meilleur tremplin pour entreprendre et monter son propre business.

En engageant du personnel en télétravail, l’employeur pourrait considérablement réduire ses charges d’exploitations (aménagement bureau, équipement informatique, indemnité de transport, cantine, électricité…). A part cela, le travail à distance minimise également la charge de gestion de son personnel. En effet, comme le télétravailleur travaille de manière indépendante, il pourrait être plus performant et nécessite moins de supervision ou de suivi. Dans un autre cadre, le fait de collaborer avec un télétravailleur permet également de réduire les conflits en interne et évite l’entreprise d’avoir trop de contrainte dans le cas où elle souhaite changer de siège social.

Les éventuels inconvénients du travail à distance

Même si l’interaction sociale au bureau pourrait être source de stress et de conflit, pour un humain elle est tout de même judicieuse. Une personne qui travaille en télétravail court donc le risque d’avoir une vie sociale déstabilisée. A part cela, sur le plan professionnel cette fois ci,  un télétravailleur qui ne maitrise pas l’autodiscipline pourrait avoir des difficultés à atteindre ses objectifs. Aussi, contrairement à ce que l'on pourrait penser, un contrat de télétravail peut être soumis à des règles très strictes, en conséquence, les horaires peuvent ne pas être flexible et les objectifs attendus par l’employeur peuvent être démesuré.

Même si la gestion d’un télétravailleur est potentiellement souple, le suivi et la supervision pourront être assez difficiles. Outre cela, une éventuelle défaillance au niveau de la connectivité ou autre support de communication (logiciel ou applicatif) risquerait de diminuer grandement la productivité de l’entreprise.

Votre entreprise travaille avec des intérims et des CDD ?

Découvrez comment la loi "Choisir son avenir professionnel" de 2018 peut vous apporter la même souplesse que l'intérim, pour des missions allant jusqu'à 5 ans.

En savoir plus