Le journal RH Mon CDI

Tout ce qu’il faut savoir sur l’externalisation RH

12 avril 2019

Les ressources humaines constituent un élément clé du développement de l’entreprise car elles participent pleinement au bon déroulement des activités, notamment humaines. Chaque société possède un service ou une personne en charge de la gestion des ressources humaines. Son rôle est de s’occuper de tout ce qui touche aux salariés, mais elle agit également sur d’autres projets, notamment sur la création de partenariat et de liens sociaux au sein de l’entreprise. Afin d’alléger la DRH d’une telle quantité de tâches, le dirigeant peut opter pour la solution d’externalisation RH.

Découvrons le fonctionnement de l’outsourcing, les raisons qui peuvent amener une entreprise à y recourir, et les activités pouvant être prises en charge par un professionnel de l’externalisation. Toutes ces informations pourront vous aiguiller dans la prise d’une décision d’externalisation.

Principe de l’externalisation des ressources humaines

Externaliser la fonction des ressources humaines renvoie à déléguer l’intégralité ou une partie des tâches à un tiers. Ce dernier peut être un cabinet, un particulier ou une société spécialisée dans la gestion du personnel. L’externalisation peut être initiée par le dirigeant d’entreprise pour diverses raisons.

Une stratégie de compétitivité

Dans l’atteinte d’objectifs financiers et économiques, les maillons forts de l’entreprise doivent se recentrer sur les missions qui apportent le plus de valeur à l’entreprise. Si cette branche est submergée par le nombre de missions, elle pourrait constituer un atout en moins dans l’atteinte des objectifs. En ayant recours à un prestataire externe en RH, la société peut rassembler tous ses points forts pour gagner du terrain en matière de concurrence.

Une réduction des tâches administratives

Les tâches administratives sont indispensables pour la régularisation de la situation du personnel, mais elles sont chronophages, et induisent une importante sortie d’argent. Cette solution implique une réduction du coût horaire, et permet à l’entreprise de bénéficier, entre autres, de l’expertise d’un spécialiste de la gestion RH.

Quelles sont les activités RH pouvant être confiées à un professionnel externe ?

La direction des ressources humaines assure généralement plusieurs activités :

Pour que l’équipe de la DRH puisse se focaliser sur des activités qui ont plus de valeur, l’entreprise peut faire appel à un consultant spécialisé dans l’outsourcing. Cet expert prendra en charge les tâches RH les plus chronophages, et celles qui impliquent les plus importants coûts.

La gestion du salaire

En fonction de la taille d’une entreprise, il peut être bénéfique pour elle de confier la gestion de la paie à un cabinet indépendant spécialisé. Cette opération requiert en effet beaucoup de temps, notamment à cause de plusieurs formalités de virements et de déclarations.

La démarche de recrutement

Le process d’un recrutement se déroule en plusieurs étapes, et cela demande énormément de temps. En font partie l’entretien et le test des candidats. L’externalisation du processus de recrutement est actuellement vue en tant que tendance en matière de stratégie de compétitivité.

La formation du personnel

La gestion de la formation est l’une des activités RH la plus fréquemment confiée à des tiers. Selon les informations, environ 10 % des entreprises ont recours à cette solution en raison de limites en matière de budget et des formalités de régularisation juridique.

Près de 25 entreprises sur 100 implantées en France feraient le choix d’externaliser la fonction ressource humaine, et ce chiffre est en perpétuelle évolution.

Les activités RH à maintenir en interne

Attention, si certaines tâches peuvent être confiées à un tiers, il y en a d’autres qui nécessitent d’être gérées en interne. On parle ici des activités de gestion qui s’intègrent à une stratégie de gestion des ressources humaines. Ces activités stratégiques ont pour but de

Finalement, les tâches supports de la fonction RH peuvent être sous traitées, mais les missions stratégiques valent la peine d’être travaillé en interne.

Votre entreprise travaille avec des intérims et des CDD ?

Découvrez comment la loi "Choisir son avenir professionnel" de 2018 peut vous apporter la même souplesse que l'intérim, pour des missions allant jusqu'à 5 ans.

En savoir plus